Romans

Informations

Prix réduit ! Le Sang De Naples Agrandir l'image

Le Sang De Naples

1 Article

Attention : dernières pièces disponibles !

6,45 €

-69.2857%

21,00 €

  • D'occasion - Bon état : expédié sous 48 h

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Auteur Gruault, Jean
Editeur PHEBUS
Collection D'AUJOURD'HUI
Nb de pages 320
Date de parution 23/12/2000
EAN 13 9782859406950

En savoir plus

Le nom de Jean Gruault est surtout familier aux cinéphiles, qui n'ont pas oublié qu'il fut l'un des scénaristes préférés de Truffaut, Resnais, Rossellini.
Deux fois à ce jour, deux fois seulement, il s'est résolu à passer par le livre : pour raconter sa vie d'abord (Ce que dit l'autre, Julliard, 1992), et pour donner forme littéraire à un scénario romanesque sur lequel il avait travaillé avec Truffaut peu avant la mort de ce dernier (Belle époque, Gallimard, 1996).
Le roman qu'il sort aujourd'hui de son sac à malices fait suite, lui, à un projet de film que Rossellini avait toujours rêvé de tourner : une fresque aventureuse destinée à évoquer les révoltes populaires qui soulevèrent au milieu du XVIIe siècle la ville de Naples - alors soumise à la botte espagnole.
Qu'on se rassure, Jean Gruault n'a pas imaginé de faire ici un " roman historique ", genre selon lui empesé entre tous.
Il a plutôt voulu donner vie à une fiction picaresque qui mêlerait tous les genres - et où le peuple napolitain, selon son génie propre, parlerait bien cru. Histoire de nous montrer, sur le vif, la face cachée d'une époque fascinante, et celle, non moins édifiante, de l'humaine espèce. De nous faire découvrir, enfin, quelques merveilles placées sous le double signe de la truculence et de la mélancolie : les fastes de la truanderie organisée (déjà !), la drôle de vie qui se mène alors au couvent, les amours compliquées des uns et des autres, et leurs frasques, et la Mort Rouge qui rôde par les rues - et le désir (tous les visages du désir) qui presse chacun d'aller son train jusqu'à l'inéluctable fin.
Amen !
Un grand siècle après le départ du regretté Alexandre Dumas, il se murmure que le roman aventureux - celui de la grande et libre espèce aurait encore de beaux jours devant lui. Que vaut la rumeur ? ... Jean Gruault en tout cas, et non sans panache, relève le gant.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le Sang De Naples

Le Sang De Naples

Donnez votre avis